Charles Fréger

Wilder Mann

Durant deux années, en 2010 et 2011, Charles Fréger a sillonné l’Europe du nord au sud, de la Finlande au Portugal en passant par la Roumanie, l’Allemagne ou la Slovénie, à la recherche de la figure du sauvage telle qu’elle survit dans les traditions populaires locales.


Ces images comme des archétypes, mi-homme mi-bête, animal ou végétal, resurgissent du fond des temps à l’occasion de fêtes rituelles, païennes ou religieuses, célébrant le cycle des saisons, les jours gras, carnaval ou la veille de Pâques. Dans le fonds commun des sociétés rurales européennes, ces personnages ou animaux emblématiques représentaient des figures protectrices ou des symboles de fertilité. Aujourd’hui ils évoquent un monde imaginaire, pulsionnel et physique où chacun perçoit un rapport ancestral à la nature où affleurent les ressorts de notre animalité et parfois le désir régressif inhérent à certaines de nos conduites. Charles Fréger parle « d’une figure zoomorphe dont l’aspect rudimentaire et la tenue rituelle renvoient à une universelle nudité».

 

La tenue ne laisse entrevoir aucune parcelle de peau, la figure humaine se trouve totalement enfouie sous une avalanche de lourdes fourrures, laines, cloches, cornes et autres matières et accessoires. Là encore, photographiant hors périodes de festivals ou carnavals, il met en scène ces personnages dans un environnement naturel qu’il choisit souvent ample et dégagé. Il y a aussi cette autre liberté prise vis-à-vis des silhouettes elles-même, n’hésitant pas à en omettre certaines volontairement, et à en photographier d’autres de dos, revendiquant là la partialité de son inventaire, plus poétique que scientifique.


Château des ducs de Bretagne 

Horaires & lieux

Château des ducs de Bretagne

Bâtiment des expositions

4 place Marc Elder

44100 NANTES

Ouvert du mardi au dimanche de 10h 18h.

Visite en présence de l' artiste le vendredi 15 sept. à 16h45

Du 15 sept. au 01 oct. 2017

Période écourtée

Biographie

Charles Fréger est un photographe français, né en 1975, diplômé de l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Rouen.


Depuis le début des années 2000, il parcourt l’Europe et le monde à la rencontre de groupes humains (sportifs, militaires, majorettes, artistes…) pour établir un inventaire intitulé « Portraits photographiques et uniformes ».


Sa première série s’appelait « Faire face », car pour lui, la rencontre du photographe et du modèle est une confrontation à distance, pour mieux apprécier l’épaisseur de l’être au monde et son appartenance au corps social. Faire corps et esprit de corps sont les ressorts de ces présences individuelles où la tenue, entendue à la fois comme pose et vêtement, matérialisent le « physique de l’emploi » ou « l’habit du moine ».

Site internet

charlesfreger.com