Carine Klonowski

The den of the Sun (Los Santos)

Before Sun Sets

 

The den of the Sun (Los Santos)

machinima, 12’05» en boucle, 2016

 

[…] l’oeuvre de Carine Klonowski propose de suivre le coucher du soleil dans les arcanes du jeu GTA. Prostré devant la plage de Los Santos, moteur et radio allumés sur une piste diffusant un son hip hop en boucle, l’artiste révèle l’envers du décor plus cinématographique que vidéoludique.

Ici, les variations chromatiques et atmosphériques composent des environnements empreints d’un certain romantisme trash. Revisité au sein d’un dispositif immersif simulant le rêve hollywoodien comme l’univers Gangsta, l’imaginaire du coucher de soleil recouvre le kitsch des cartes postales, tandis qu’il évoque une esthétique de l’imperceptible. […] la posture se veut moins contemplative qu’une tension maintenant le récit au travers de micro-évènements : ceux de passants tournoyant autour de la voiture ou téléphonant. Or si ces derniers avaient pour fonction de remplir l’espace, de lui donner l’air du réel, le semblant n’apparaît que plus vrai.

 

Marion Zilio, extrait de SketchUp / Down Code. Une esthétique de l’épuisement, janvier 2016.


 

Before Sun Sets

Projection vidéo, 4:3 couleur sur DVD, 2012, 5 copies, coll. FRAC Poitou-Charentes et court. de l’artiste.

 

Le time code de la vidéo défile, mais le coucher de soleil semble rester fixe, suspendu. Before Sun Sets est une vidéo, certes, mais la seule animation visible est celle des chiffres qui défilent, comptent les heures:minutes:secondes… L’image, quant à elle, est d’une manifeste immobilité, une simple photographie de coucher de soleil, tout droit sortie des résultats Google. Si l’oeuvre ne donne pas à contempler un énième coucher de soleil, elle donne néanmoins matière à le penser. Ne voyant pas le soleil se coucher, on pense peut-être à une mauvaise blague. Mais si l’on attend un peu… ce que l’on espère voir – le soleil décliner – est déjà advenu, en projection, parce qu’on l’a vu – peut-être filmé – des milliers de fois. L’attente de l’événement suffit alors à le susciter. Puis ce temps qui passe, qui est à la fois celui que nous passons à regarder la vidéo et celui, implacable, qui continue d’avancer sans que nous ayons la moindre prise sur lui. Et

quoi de mieux pour le matérialiser qu’un coucher de soleil ? La fin d’un cycle, d’une journée, le moment d’infinies modulations de la lumière et de la couleur. Before Sun Sets est un peu cruelle.

Elle nous vend du spectaculaire – sous un titre hollywoodien qui plus est – mais ne nous donne qu’une attente frustrée face à une image des plus banales. Mais dès lors qu’on lui accorde un peu d’indulgence, elle devient objet de contemplation – immatérielle – dans lequel on s’abîme.

Site internet : ​

carineklonowski.net/

Biographie

Née à Nice en 1989, Carine Klonowski vit et travaille à Chelles.

 

Son travail se développe autour de questions relatives à l'image et à ses modes d'apparition, de réception, de transmission et de duplication. Elle en étudie et manipule les composantes essentielles - lumière, couleur, temps, figuration, abstraction.

 

Carine Klonowski travaille principalement à partir de photographies et d'images numériques, qu'elle utilise comme matériau pour ses vidéos, installations, performances ou encore publications.

 

En parallèle de sa pratique artistique, elle a mené entre 2013 et 2016 un cursus de recherche en Lettres et Arts à l'Université Paris VII.

 

Après s'être penchée sur le coucher de soleil, elle se concentre désormais sur le dégradé coloré, de la peinture classique aux pratiques artistiques contemporaines, à la communication ou encore au marketting.

Le Temple du Goût

Horaires & lieux

Le Temple du goût

30 rue Kervégan

44100 NANTES

Tous les jours de 14h à 19h.

JUSQU'AU 16 OCT